Le test du trouble de l'humeur (MDQ)

Ce test permet de déterminer la présence de troubles bipolaires (anciennement appelés troubles maniaco-dépressifs) ou hypobipolaires. Ce test est construit en 3 parties :
1. La première partie se compose de 13 items dérivés des critères diagnostiques DMS-IV et de l’expérience clinique et ont comme réponse « oui » ou « non ».
2. La deuxième partie est constituée de la première question additionnelle permettant d’évaluer la co-occurrence éventuelle de ces symptômes et ont comme réponse « oui » ou « non ».
3. La troisième partie est constituée d’une seconde question additionnelle permettant d’évaluer le niveau de troubles fonctionnels causés par ces symptômes à l’aide d’une échelle en 4 points.

A - Est-ce qu’il y a déjà eu une période au cours de laquelle vous n’étiez pas vraiment vous-même et ...

1. ...vous vous sentiez tellement bien ou hyperactif, au point que d’autres personnes pensaient que vous n’étiez pas dans votre état habituel ou que, le fait d’être si hyperactif pourrait vous provoquer des ennuis ?
  • Oui
  • Non
2. ...vous vous sentiez tellement irritable que vous avez insulté des gens ou que vous avez déclenché des bagarres ou des disputes ?/td>
  • Oui
  • Non
3. ...vous vous sentiez beaucoup plus sûr de vous que d’habitude ?
  • Oui
  • Non
4. ...vous dormiez beaucoup moins que d’habitude et vous trouviez que cela ne vous manquait pas vraiment ?
  • Oui
  • Non
5. ...vous étiez beaucoup plus loquace ou parliez plus vite que d’habitude ?
  • Oui
  • Non
6. ...les pensées défilaient rapidement dans votre tête ou vous ne pouviez pas ralentir le fil de votre pensée ?
  • Oui
  • Non
7. ...vous étiez facilement distrait par tout ce qui se passait autour de vous, au point d’avoir des difficultés à vous concentrer ou à rester focaliser sur une idée ?
  • Oui
  • Non
8. ...vous aviez beaucoup plus d’énergie que d’habitude ?
  • Oui
  • Non
9. ...vous étiez beaucoup plus actif ou faisiez bien plus de choses que d’habitude ?
  • Oui
  • Non
10. ...vous étiez beaucoup plus sociable ou ouvert que d’habitude, par exemple, vous téléphoniez à des amis au milieu de la nuit ?
  • Oui
  • Non
11. ...vous étiez beaucoup plus intéressé par la sexualité que d’habitude ?
  • Oui
  • Non
12. ...vous faisiez des choses inhabituelles selon vous ou que d’autres personnes auraient pu considérer comme excessives, stupides ou risquées ?
  • Oui
  • Non
13. ...les dépenses que vous avez faites ont causé des problèmes à vous ou à votre famille ?
  • Oui
  • Non

B - PREMIERE QUESTION ADDITIONNELLE : Si vous avez coché « Oui » à plus d’une question ci-dessus, plusieurs d’entre elles sont-elles survenues au cours de la même période ?

  • Oui
  • Non

C - DEUXIEME QUESTION ADDITIONNELLE : A quel point ceci vous a-t-il causé des problèmes – comme être dans l’incapacité de travailler; d’avoir des problèmes familiaux, financiers ou légaux; de vous impliquer dans des disputes ou des bagarres ?

  • Aucun problème
  • Problème mineur
  • Problème modéré
  • Problème sévère
Ce test est issu de la publication en langue anglaise de Robert M.A. et al. (Am J Psychiatry 2000; 157:1873–1875). Cette version française de ce test n’a pas fait l’objet d’une validation.

Source :
Robert M.A. Hirschfeld, Janet B.W. Williams, Robert L. Spitzer, Joseph R. Calabrese, Laurie Flynn, et al. Development and Validation of a Screening Instrument for Bipolar Spectrum Disorder: The Mood Disorder Questionnaire Am J Psychiatry 2000; 157:1873–1875
Adaptation de la traduction franco-suisse de B. Weber Rouget et JM. Aubry - Hôpitaux Universitaires de Genève - Programme Bipolaire, 6-8 Rue du 31 décembre - 1207 Genève – Suisse.

Mentions légales   |  Contact   |   Copyright Health Advisor © 2017